Vous voulez organiser une écoute ? Contactez-nous radio@stationessence.org

Sortie 5 – Bienvenue – 7/04/18 – Café associatif du Marché des Douves

Bienvenue

Le débat sur la question des migrants manque cruellement des voix exilés eux mêmes.

La question épineuse du choix de vie collective à l’échelle des communautés européennes  est un choix de vie tout autre pour ceux qui n’ont plus rien à perdre si ce n’est … la vie. En soutien à la mobilisation citoyenne en faveur des migrants nous avons sélectionné des témoignages qui donnent à entendre quelques uns des parcours singuliers.

A bord de l’Aquarius Fabienne Laumonier souhaite Bienvenue aux survivants des embarcations tentant de quitter les côtes Libyennes. Quotidien bouleversant d’un bateau de sauvetage, affrété par SOS Méditerranée à la rescousse de ceux qui se jettent dans la plus meurtrière des traversées. Merci à Marie-Astrid, bénévole de l’antenne bordelaise de cette ONG d’avoir complété le témoignage sonore avec quelques chiffres éloquents.

Des frontières politiques et géographiques ne sont pas les seuls obstacles à franchir pour retrouver une vie libre et digne. La création Fremde Dezibel d’Alfred Grubbauer et Christine Schörkhuber, nous offre un dépaysement linguistique dans un patchwork à de témoignages recueillis auprès des femmes migrantes.

Croire jusqu’au bord (de Aude Rabillon, Anaïs Denaux, Samuel Zoungrana et Anne-Laure Lejosne, avec la participation de Sabrina Clavreul, Carla Pallone et des sons de Luiz Alvaz) dévoile le premier volet d’un portrait du jeune Samuel qui nous raconte son périple, en 6 épisodes, depuis son village au Burkina-Faso jusqu’à l’Europe.

Dans Sans retour de Anaïs Denaux, Maggie nous parle de sa fuite de Haïti et livre ses rêves et souffrances qui l’ont suivi dans son exil.

Enfin, Olga se rappelle dans Une histoire russe de Anaïs Denaux une histoire d’amitié, d’amour et de folie.

Sortie 2 – Le rêve – 06/01/18 – Café associatif du Marché des Douves

Et si tu me racontais tes rêves ?

Arthur Lacomme a enregistré une quarantaine de personnes au moment du levé lors de la résidence Utopie sonore en 2017 et nous les retransmet sous forme d’un atelier-performance appelé Éponge d’une nuit d’été.

Si je rêve prends garde à toi : Jeanne Cousseau nous déroute par une fiction où le rêve rattrape la réalité.

Les insomniaques de L’heure bleue d’Ecaterina Vidick, prennent le relais pour nous partager, les yeux grands ouverts, leur nuit, leur rituel et leur quête vaine de l’endormissement.

Notre rêverie se clôture par Bluesky, une composition sonore des Trotteuses. Deux plasticiennes qui nous proposent de trouver le sommeil grâce aux réveils.

Invitée : une des Trotteuses nous a présenté les partitions de la composition.

Sortie 4 – La terre – 3/03/18 – Café associatif du Marché des Douves

Terre

Terre mère nourricière elle se nourrit du passé pour donner des vies nouvelles. Une plongée poétique dans le Cratère de Hanna Hartman pour approcher le souffle d’une vie terrestre bouillonnante.

Entre terre et mer, muni d’un seau et d’une pelle, Jean-Paul défie le temps, l’oubli des terreurs de la guerre et la mémoire d’un événement terrifiant dans un portrait émouvant Le Désensableur de Fanny Duj.

Enterrer son passé carcéral pour rebondir vers un avenir meilleur – tel est le défi de Patrick, qui dans Terre, clope et caféine d’Arnaud Meulemans et Justine Dauchot nous entraîne dans une danse macabre et comique à travers les allées du cimetière d’Ixelles.

Earth Voice de Martin Howse donne a entendre une voix de la terre à partir d’un dispositif qui mêle géologie, technologie, psyché humaine et land art dans une expérimentation renversante.

À la santé de la terre, des agriculteurs: Hue cheval ! de Charlotte Laloire offre un portrait des trois paysans wallons qui renouent avec le passé agricole pour offrir un avenir à la terre (à la Terre?) …

Témoignages sur Earth Voice :
Eulalie 11 ans : « j’ai bien aimé car c’est comme si la terre criait parce qu’on la massacre. Ce sont des sons désagréables mais c’est ce que l’on fait subir à la terre. »
Guilhem 13 ans : « c’était cool, ça me faisait penser à des bruits de moteur et moi j’aime ça. J’ai bien aimé les accélérations aussi » – voilà un candidat pour un futur pompiste !

Sortie 3 – Le ciel – 3/02/18 – Café associatif du Marché des Douves

Attention au décollage !

À la 3ème sortie des Airs de repos nous allons prendre de la hauteur avec Jean-Marie, un ancien pilote de l’armée de l’air qui nous parle de ces missions d’antan dans Montée de conscience de Nicolas Mayeux.

Nous dépasserons la vitesse du son pour sortir la tête des nuages et voyager dans le temps. Comment ? En planant toujours plus loin avec Transmissions de Lona Kozik, nous rattraperons des sons émis depuis la maison Terre au cours des dernières décennies dans un tableau sonore de l’histoire humaine peint avec des sons perdus dans le cosmos. Pour remettre les pieds sur Terre, nous vous offrons Le saut en parachute de Claire Veysset


L’effet d’apesanteur garanti dans les transats du Marché des Douves et la vitesse du son optimale assurée par le système son cosmique d’Octandre. 

Sortie 1 – Le loup – 16/12/17 – Café associatif du Marché des Douves

Que nous cache la forêt en pleine nuit ?

Elle peut parfois dissimuler des micros de François Vaillant qui Sous le grand chêne s’invite au rendez-vous des animaux nocturnes. Ou bien ceux de Henri Morelle qui dans la forêt de Chabrières cherche à capturer les chants des Loups.

Des canidés traqués à la loupe et aux micros dans des forêts belges par Irvic D’Olivier et Guillaume Abgrall – c’est l’enquête radiophonique Canis Lupus Belgicus. Nicolas Perret et Cédric Anglare vont jusqu’à Paanajärvi en Carélie orientale pour tomber nez à museau avec les loups dans de grandes forêts primaires – Out come the wolves.

Du grand prédateur au Meilleur ami de l’homme, Savina Segrais raconte comment apprivoiser la bestiole à travers trois portraits de femmes avec leur chien. Enfin, une berceuse russe Baiou donne à entendre un petit (mé)chant loup.

Invité : François Vaillant nous a dévoilé ses techniques de camouflage des micros dans la nature.

En complicité avec les autrices/auteurs et ACSR | Deutschlandradio Kultur | Grenouille | Halle des Douves | Octandre | Phaune | RADIA | Silence | Bruitagène |